L'histoire de maman Marine et son fils Louis (4 ans)

Je suis Magali Simmons et voici la véritable histoire de Louis et Marine qui ont besoin de nous tous pour que la France ne les sépare pas à tout jamais !

Prenez patience car leur histoire est complexe mais allez jusqu'au bout !!!!

Cette Histoire c'est celle d'une jeune fille française qui en faisant ses études tombe amoureuse d'un homme du pays des Samouraïs. Comme dans les contes de fée, ils se marient et partent vivre leur amour au Japon.

Les années passent et Marine et son mari voient leur relation se dégrader petit à petit... En effet la loi Japonaise donne tout pouvoir de décision aux Hommes et la femme étrangères doit se soumettre.

Malgré des humiliations constantes et des premiers gestes de violence, de leur union est né un petit garçon. C'est à la naissance de Louis que tout bascule et que les violences deviennent plus lourdes et inacceptables pour Marine. Il s'agit maintenant d'épargner cela à son enfant, ainsi que le rejet de la société japonaise pour les enfants métis.

"Malgré des humiliations constantes et des premiers gestes de violence, de leur union est né un petit garçon - Louis."

Au Japon en cas de divorce le parent étranger a très peu de chance d'avoir la garde de son enfant et les violences conjugales sont pratiquement impossibles à faire prendre en compte pour les femmes étrangères. Donc avec l'accord de son mari, Marine décide de rentrer en France quelques temps.

Après une série d'échanges d'e-mails avec Marine où le père précise qu'il accepte que Marine et Louis restent vivre en France, le mari de Marine ne supporte cependant pas l'idée que cela soit officialisé par une demande de divorce.

Mais Marine ne veut plus de cette relation et souhaite clarifier les choses pour son fils alors elle demande le divorce et le cauchemar commence ! En réponse à cette demande de divorce il engage une procédure de Convention de La Haye au Japon contre Marine, sans la prévenir. Il demande donc le rapatriement de son enfant au Japon sans même venir discuter avec Marine et voir son enfant alors qu'il se trouve en France à cette période.

"...donc avec l'accord de son mari, Marine décide de rentrer en France quelques temps...le père précise qu'il accepte que Marine et Louis restent vivre en France..."

Maman Marine perd le premier procès qui ne tient pas comptes des violences mais surtout du droit japonais et son fils doit repartir une première fois au Japon sur demande de la France.

Elle fait appel et perd encore car elle n'a pas les moyens de se payer un grand avocat spécialisé dans le domaine.

Alors elle se pourvoit en Cassation. Et la Cour de Cassation casse le jugement de la cour d'appel de Montpellier car il n'a pas de base légale et qu'il n'y a pas d'autorité parentale partagée au Japon en cas de divorce, seul un parent la conserve.

Contre toute attente la Cour d'appel de Toulouse a ignoré le jugement de la Cassation et a donc encore une fois jugé en faveur du retour Louis au Japon et ce, contre la demande du Procureur de la République qui avait demandé le non-retour de Louis car l'intérêt supérieur de l'enfant était de rester en France avec sa mère.

Ces derniers jours...

...Marine a été convoquée à la gendarmerie de Narbonne un dimanche pour entendre que des gendarmes pourraient vernir récupérer Louis à tout moment pour le ramener au Japon, les séparant à tout jamais !!! L'ordre vient du Tribunal de Montpellier alors que son cas était jugé à Toulouse ce qui n'est qu'une incompréhension parmi tant d'autre dans ce dossier.

La Cour de Cassation a pris une ordonnance d'urgence afin que cette affaire soit rejugée au plus vite.

Marine se retrouve donc dans cette situation kafkaïenne ou, bien que les recours ne soient pas épuisés, Louis peut être renvoyé au Japon sur simple décision d'un procureur Français.

Si la Cour de Cassation casse de nouveau l'arrêt et que Louis est au Japon, la France ne pourra lui rendre son enfant car le Japon n'applique pas les jugements étrangers.

La France prend donc le risque de séparer à tout jamais un petit garçon de 4 ans de sa maman alors que les procédures juridiques ne sont pas épuisées !


Mobilisons-nous contre cette injustice et soutenons Louis et Marine !!!


Faites connaître leur histoire en la partageant largement !!!!


Rejoindre le groupe Facebook en cliquant ici !